Category Conseils
Relancer ma campagne des municipales

Alors que de nombreux élus sont actuellement en première ligne face au Covid-19, le processus électoral est complètement bouleversé. Le gouvernement ayant reporté la tenue du 2ème tour des élections municipales à une date qui n’est pas encore fixée, les candidats se retrouvent dans une situation inédite. Rien n’est certain non plus concernant la tenue de ce 2ème tour et le maintien des résultats acquis lors du 1er tour de scrutin.

Pourtant si les activités électorales sont à l’arrêt, cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas se préparer à l’après Covid-19 et donc à la reprise de la campagne. A l’heure où nous écrivons, le maintien des résultats du 1er tour reste incertain pour les communes dont le conseil municipal n’est pas encore désigné, tout comme la date du scrutin. Alors que le 2nd tour des élections municipales ait lieu fin juin, ou qu’il faille recommencer le processus électoral dans son intégralité, cet automne ou l’année prochaine, quelques pistes pour préparer votre plan de bataille et relancer votre campagne.

Renouer le contact

Si vous avez lu nos derniers articles, vous avez normalement des éléments et des outils pour maintenir le lien avec votre base de soutiens, ainsi qu’avec votre équipe. Nous privilégions les messages directs et personnalisés : pas d’envois groupés ou de mailing-listes. Les contacts ne doivent pas forcément s’orienter vers un message intéressé (et purement politique). Il s’agit surtout de maintenir le lien démocratique, en demandant des nouvelles, en écoutant les attentes, en aidant à solutionner des problèmes rencontrés par vos concitoyens en période de quarantaine.

Que doivent contenir vos messages pour que ces derniers soient relayés ?

  • Il convient de se poser les bonnes questions : « quelles ont été les actions entreprises par mes colistiers, mes soutiens et moi-même pour faire face à cette crise ? Avons-nous été irréprochables ? ». Si vous êtes en situation de candidat sortant issus de la majorité, vous pouvez faire un point régulier sur les dispositifs que vous avez mis en place, si ces derniers sont efficaces.
  • Poser les bonnes questions : vous êtes en situation de majorité sortante, n’hésitez pas à comparer votre gestion de crise et d’égrainer les points sur lesquels vous avez été bons. Pour se faire, consultez les recommandations émises par les autorités (Préfectures, Agences régionales de santé). Vous avez des doutes sur l’efficacité de votre stratégie de communication en période de crise ?

Vous êtes élus d’opposition, candidat challenger et vous estimez que de nombreux points sont encore mal gérés voir totalement déficients ? Consultez le Livre Blanc les recommandations qui y sont faîtes peuvent vous donner une trame pour vos messages.

conseil_municipal

Innover pour convaincre

Avec la perte de vitesse de la campagne électorale, vient également le désintéressement (déjà grandissant) des citoyens pour la chose publique et la politique de manière plus globale. Innover dans votre communication de campagne vous permettra de vous faire remarquer et de sortir du lot, vous éveillerez la curiosité mais pas que…

Vous impulsez une nouvelle dynamique, un renouveau, et c’est vous et votre équipe qui donnez le ton de cette nouvelle campagne. Oubliés les résultats du 1er tour, le temps de latence entre les deux dimanches d’élection. L’innovation vous donne deux avantages en termes d’image : la modernité et l’adaptation

  1. L’adaptation : Le Covid-19 n’a pas seulement transformé nos façons de vivre, et de consommer. Cette pandémie oblige les candidats à s’adapter à un temps électoral plus long que d’habitude. Le confinement qui est inhérent au virus, impose des transformations des modes de campagne traditionnels (plus de tractage, pas de porte-à-porte possible). On retrouve alors des méthodes qui apparaissaient comme dépassées ou peu adaptées aux campagnes électorales françaises : sms, e-mails et coups de téléphone font leur retour, et se conjuguent avec les interactions numériques.
  2. La modernité : La maitrise des logiciels de campagne ainsi qu’une présence en ligne optimisée par une bonne stratégie numérique et digitale. 2 éléments simples et peu coûteux pour une reprise de campagne efficace, et qui facilitent également l’organisation de votre équipe pour les opérations précédemment citées. Qui plus est, communiquer sur l’usage des outils numériques vous permet de construire une image de personnalité politique capable et efficiente, à même de s’adapter aux nouvelles technologies.
valoriser action

Relancer la campagne pour montrer sa force

Quand les conditions sanitaires le permettront, il faudra à un moment relancer la campagne. Cette relance s’incarne par le verbe (votre parole en ligne, dans vos documents, et les reprises de presse), mais aussi par l’action (votre présence sur le terrain, votre capacité de réaction, et votre stratégie globale de communication). Prenez garde au timing, partir trop tôt ou trop tard peut vous être fatal !

Besoin d’aide pour votre planning de campagne ? Contactez-nous !

Engager le combat valorise et symbolise votre volonté pour votre commune. Que vous soyez candidat sortant issus de la majorité ou de l’opposition, ou bien que vous soyez challenger non-élu, les citoyens confient rarement un mandat à quelqu’un qui n’a pas un minimum de volonté et d’ambition pour sa ville ou son village. Prenez la pole position, affichez-vous comme la ou le candidat le plus motivé.

Illustrer votre résilience : vous conduisez l’équipe qui surmontera ce traumatisme, et vous le montrez par votre capacité à vous projeter, à communiquer et à faire des propositions structurées. Plus encore, incarnez (votre équipe et vous-même) ceux qui seront à même de gérer la commune et de manager ses équipes pour agir et gérer au mieux en cas de prochaine catastrophe.

Les élus sont en première ligne face au Covid-19, en sortie de crise, vous devrez faire preuve de visibilité, et donc modifier votre communication de campagne ainsi que votre stratégie électorale. Le premier tour, même si ce dernier venait à être annulé, a le mérite de faire ressortir votre base électorale.

Loin de nous l’idée de jouer les bookmakers, il y a fort à parier que la participation ne sera guère plus haute, lors des prochains scrutins, la mobilisation, ou plutôt, la remobilisation jouera un rôle sans pareil lors de ces élections municipales. Préparation, stratégie et communication sont donc au cœur de la gestion électorale de l’après Covid-19, mais dans cette campagne il ne tient qu’à vous de renouer le contact, d’innover dans votre communication et de réussir votre relance de campagne.

Besoin d’une formation, de conseils ou d’un accompagnement en communication politique, en stratégie électorale ou en communication de crise ? Contactez-nous !